La veste coupe-vent

La veste coupe-vent

Avec l’arrivée de l’hiver, j’ai voulu me faire plaisir en m’offrant une veste coupe-vent qui me permette d’affronter le froid – et le vent bien-sur. Mes critères de selection était d’avoir avant tout une veste très légère, qu’on puisse emporter sans qu’elle remplisse le sac à dos. J’avais en tête ces belles vestes Salomon qu’on voit sur le dos des égéris de la marque lors du défilé de l’UTMB.

francois-dhaene

François dHaene lors de la diagonale des fous

Je me suis donc entré à pieds joints dans les méandres techniques des vestes coupe-vent. D’abord, on trouve les vestes coupe-vent mais pas imperméables (i.e. la veste Salomon sur la photo ci-dessus est présenté comme non-perméable). Il y a ensuite les vestes imperméables, mais en général assez lourde et pas très souple. Et il y a enfin le haut de gamme, qui combine étanchéité, resistance au vent et légèreté. J’avais donc définie ma gamme : j’avais besoin d’une veste haut de gamme, qui soit un bon coupe-vent, qui protège de la pluie (équipée d’une une capuche donc) et qui reste avant tout très légère et peu volumineuse. Mon porte-feuille pouvait commencer à trembler.

Mon premier reflexe a été d’aller voir chez Decathlon. En effet, depuis l’expansion du trail-running, Decathlon propose toute une gamme de produits dédiés d’excellentes factures, souvent innovants, et surtout à des tarifs défiant toute concurrence. J’apprécie de m’habiller simplement avec la marque Queshua, car pour moi un équipement ne justifie que rarement les investissements qu’il represente aujourd’hui (supérieur à 100 euros bien souvent).

Cependant, niveau veste coupe-vent, je n’ai rien trouvé de vraiment interessant. Il y avait bien quelques produits proposés mais pas vraiment avec le niveau de technicité que je recherchais. Rien de très innovant non plus. J’ai donc rapidement passé mon chemin.

Mon deuxième reflexe a été d’aller voir à la mecque du matériel de trail-running, au shop Endurance Shop (Annecy en l’occurrence). Tout d’abord, l’accueil et le conseil qu’on reçoit permet toujours d’eclaircir ses idées et ‘obtenir un bon aperçu des différentes gammes de produits existantes. Je souhaitais également trouver du matériel haut de gamme, étant donné mon niveau d’exigence particulier ici, et je savais que je trouverai chez Endurance Shop toutes les grandes marques (Salomon, North face, x-bionic, etc.). Evidemment, j’y ai vu de très belles vestes, parfaites pour mon besoin (notamment le matos Salomon) mais à des tarifs franchement décourageants (Ci-dessous la veste Bonnati WP à 180 euros).

Veste Coupe-vent salomon

Enfin, en fouinant sur le web, j’ai fini par attérir chez nos gars de RaidLight. Bien que j’aime jouer local en terme de consommation, je ne suis pas particulièrement un habitué de la marque Isèroise. Cependant, il faut reconnaitre que leur exclusivité dans le matériel de trail-running leurs donne une grande légitimité et un excellent sens de l’innovation sur l’ensemble de leurs produits. J’ai ainsi trouvé la veste Top Extreme – qui deplus pendant les fêtes était en promo (good luck).

Pour 130 euros (160 sans la promo) je trouvais donc une veste de très haute qualité, d’excellente facture, avec quelques détails sympathiques en bonus. La veste offre la possibilité de se rouler en boule dans une poche et donc d’occuper un minimum d’espace, ce qui était l’un de mes premiers critères. La poche offre en plus des scratchs bien pensés qui permettent d’accrocher la veste roulée directement au poignet où à l’exterieur du sac à dos. Les manches ne reviennent malheureusement pas sur les pouces (ce qui est corrigé sur le nouveau modèle sortie cette année) mais des petits elastiques permettent de garder les manches basses et d’éviter la bande de peau-rouge entre le gant et le bas de la manche (le coureur sur neige verront bien de quoi je parle). La manche gauche dispose d’une petite fenetre en plastique transparent qui permet de garder visibilité sur sa montre. Vraiment bien pensé, car je me rappelle avoir parfois lutté pour faire passer la manche par-dessus l’énorme montre GPS… Même si cette petite fenêtre est rapidement embuée (je pense faire un trou ou deux pour voir si ça aide) c’est une excellente idée. Enfin, la capuche qu’on peu rouler dans le col, est très bien coupée et tiens parfaitement sur la tête.

Veste coupe vent RaidLight - Dos Veste coupe vent RaidLight - Face  Veste coupe vent RaidLight - pliée

Dans la série « j’ai testé pour vous », je me suis mis un bon gadin lors de ma première sortie avec la veste (p***in de lacets Salomon de me**e) où j’ai littéralement volé avant de me rétamer pitoyablement face contre terre dans la boue. Si mon colant n’a pas tenu et s’est déchiré au genou, la veste a elle bien resisté au niveau des coudes (qui ont pourtant méchamment pris).

Voilà, suite à cette expérience j’encourage donc volontier à considérer ces produits RaidLight (non, ceci n’est pas un article sponsorisé), qu’on oublie parfois et qui ne sont pas distribués dans les chaines de magasins spécialisés comme Endurance Shop. Ces produits vont conviendront d’autant mieux, si vous êtes à la recherche d’un produit haut de gamme, à un tarif (un peu) moins élevé que les grandes marques. A titre de comparaison, la veste Salomon équivalente coutait environ 10% plus cher, et ne disposait d’aucune des spécificités décrites ci-dessus.

Ha oui, un dernier commentaire sur la livraison et la commande en ligne : J’ai été livré 3 jours seulement après ma commande et les recommandations de taille mon permis de selectionner un produit parfaitement adapaté à mon physique. Cela a été fortement apprécié. Bon retour d’expérience donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.